Accueil / ACTUALITÉS / Économie: La pastèque se vend encore chère à Koulikoro
Eco1-Pastèque-780x440

Économie: La pastèque se vend encore chère à Koulikoro

500 à 1000 F CFA c’est le prix de la pastèque sur le  Marché de Koulikoro depuis le mois de septembre dernier. Pour les consommateurs, ce prix est trop élevé vue l’abondance du produit sur le marché. Plus de 2000 tonnes de pastèque été vendues au marché de Koulikoro depuis le début de la campagne selon les  producteurs.

41rVT2XpaeL._SX466_

La bénédiction de la bonne pluviométrie de la campagne agricole, le marché malien de la pastèque est bien fourni cette année. A Koulikoro comme ailleurs au Mali, on assiste à une abondance du produit partout sur le marché. Tout le monde croyait à une baisse littérale du prix de la pastèque. Mais c’est le contraire que se passe évidemment.  Malgré cette abondance, les consommateurs décrient une cherté absolue  prix de la pastèque. A cet effet les prix des unités varient de 500 à 1000 F CFA voir plus au même titre que les années de disette.

Selon les revendeurs, notamment les grossistes, cette hausse des prix est lié à la source de ravitaillement.   Les pastèques sont vendues chères  à la source d’approvisionnement notamment  les producteurs. Les unités sont vendues de  250 à 500  F CFA à la source. Quand on ajoute les prix de transport des points de ravitaillement au marché, les revendeurs affirment qu’ils n’ont pas d’autre choix que de monter la barre à ce niveau. Pour les producteurs, l’entretien de la pastèque de la semi  à la récolte est devenu cher à cause du prix des intrants notamment, l’engrais, les produits de désinfection. C’est pourquoi, il devient  impossible de vendre au-dessous des prix fixés.

L’arrière-pays de Koulikoro étant pauvre en production agricole, ce sont les producteurs des localités  de Sirakoro et de Banamba qui approvisionnent la ville de Koulikoro. Par ailleurs, certains surpassent Koulikoro pour  Bamako pour écouler leurs produits où ils espèrent sur un meilleur rendement.

La rédaction

About nayte

A voir aussi

500_F_31722227_8YFUGgo3tBjivmuBqecS0R9wZtwlyaLw

Koulikoro: Interdiction de circuler sur la voie principale pour les gros porteurs.

Bientôt la circulation sera interdite aux camions  gros porteurs sur la route nationale 27 qui …