Mamba Coulibaly, le président du CRNOP

Dans un communiqué de presse diffusé, hier, le Collectif des régions non opérationnelles (CRNOP) a invité le gouvernement à revoir le projet de la loi portant création de certaines régions. Voici le communiqué.

Vu la loi 2012-017 du 02 mars 2012, portant création des régions de : Bougouni, Kita, Koutiala, Diola, Nara, Douentza, Bandiagara et San.

Le CRNOP, après avoir étudié le projet de loi publié par le gouvernement, portant création des circonscriptions administratives des dites régions, juge insuffisante la proposition faite par l’équipe technique du ministère de l’administration territoriale et de la primature, car elle ne prend pas en compte dans plusieurs localités les réalités politiques, économiques, socio –culturelles et sécuritaires ; et aussi l’esprit de la loi 2012 -017 qui est de rapprocher l’administration aux administrés.

A cet effet le CRNOP invite le gouvernement à revoir sa copie avant de l’envoyer à l’Assemblée Nationale pour l’adoption et propose à la demande des dites régions leur subdivision en cercles ainsi qu’il suit :

1-Région de Bougouni : Bana, Garalo, Koumatou, KalanaOuelesssebougou, Kolondièba, Yanfolila et Bougouni ;

2- Région de Koutiala : Koutiala,Yorosso,Zangasso, M’pessoba,  konssegeula, Diarramana et Koury ;

3- Région de  Bandiagara : Bandiagara, Koro, Bankass, Kendié, Sangha ;

4- Région de Douentza : Douentza, Mondoro, Boni, Diankabou, N’gouma, Hombori ;

5- Région de Kita : Kita, Kenieba, Sagabari, Sebecoro, Toukoto, Sebeto, Koudounoukoto ;

6- Région de Nara : Ballé, Dilly, Mouridiah,Nara, Guiré ;

7- Région de San : Bla, Kimparana, San, Tominian et Sy ;

Ainsi, le CRNOP invite l’ensemble des députés des 09 Régions citées ci-dessus, de veiller sur l’application stricte de cette proposition, qui est une exigence de leur population.

En outre le CRNOP lance un appel aux autres régions, qui ne sont pas d’accord de leur découpage administratif, à la formation d’un front pour demander au gouvernement à revoir sa copie de projet de création des circonscriptions administratives en république du Mali.

Enfin, le CRNOP remercie  l’ensemble des chefs de village et le  Cherif de Nioro, Bouyé Haïdara de  leur soutien  moral, financier, matériel pour la réussite de notre noble lutte.

Bamako, le 10 /10/2018

Le président : Mamba Coulibaly

Source : L’Aube