Accueil / ACTUALITÉS / 11 Mai 2019 à Koulikoro: Bob Marley méconnu de la jeunesse.
Mano

11 Mai 2019 à Koulikoro: Bob Marley méconnu de la jeunesse.

Du 11 mai 1981 au 11 mai 2019, voici 398 ans que la légende du reggae Bob Marley disparaissait avec toute  l’alchimie  du genre musical  dont il est incontestablement le promoteur. 38 ans après sa disparition l’Afrique et le monde entier célèbre toujours  le 11 Mai  qui rentre dans le registre des grandes dates internationales.

KINGSTON, JAMAICA – JULY 9: Bob Marley relaxes with friends in front of his house at 56 Hope Road on July 9, 1970 in Kingston, Jamaica. (Photo by Charlie Steiner – Hwy 67 Revisited/Getty Images)

Mais 38  ans après,  que reste encore pour la musique reggae et le rastafarisme, un mode de vie que la musique de Bob est le propagateur universel ?

A Koulikoro, la musique reggae n’est plus de mode, elle est rarement écoutée dans la rue et même sur les ondes des  radios locales. Les quelques émissions conçues en faveur du reggae, ont été supprimées  pour des besoins d’extension de programme. Quant à la philosophie rasta, elle ne s’est jamais imposée dans cette localité qu’on pouvait  toute de même considérer comme un centre rastafarien. Seuls quelques individus considérés comme des récalcitrants certainement du 3 e âge  gardent encore dans leurs âmes les tartes de cette philosophie libératrice et incubatrice de justice et d’harmonie entre les hommes.

Le 11 mai Jadis célébré à Koulikoro, à travers les Sond-system dans les quartiers et dans les espaces culturels, n’est plus d’actualité. Le 11 mai c’est dans les téléphones portables où on écoute les tubes de Bob Marley en son et image et  les morceaux des autres figures qui ont marqué l’Histoire du mouvement reggae.

Mano

La génération actuelle  méconnait  le reggae, certes mais quelques musiciens de Koulikoro, comme Mano du Ghetto. Celui ci est fortement   influencés par le reggae sur la base duquel il  investie énormément ses compositions. Avec le Groupe Megue star, Mano se produit en live et merveilleusement bien sur la base du reggae roots.

Sauvons le patrimoine de Bab Marley.

Nayté

About nayte

Open

X